• 30.01.2020
    Photos de la réception du Nouvel An Synergie4
    terug
    next
  • 01.03.2019
    Memorandum élections 2019
    terug
    next
  • 01.01.2019
    L'USS représente les intérêts communs de ses membres
    terug
    next

Le chèque consommation rencontre peu de succès

BRUXELLES – Il ressort des chiffres demandés cette semaine par l'Union des Secrétariats Sociaux (USS) à ses cinq plus gros membres qu'environ 110.000 travailleurs ont reçu un chèque consommation de leur employeur. Environ 3.300 employeurs ont eu recours à ce système.

Depuis mi-juillet, les entreprises peuvent offrir un chèque consommation exonéré d'impôts à leurs travailleurs. Grâce à ce chèque, les employeurs renforcent le pouvoir d'achat de leurs travailleurs pour le travail fourni pendant la crise du corona. Les chèques peuvent être utilisés dans des commerces locaux, l'horeca et les associations sportives ou culturelles qui ont été fortement touchées par cette crise.

Pour avoir une idée du nombre de chèques consommation dépensés, l'Union des Secrétariats sociaux a demandé des chiffres à ses cinq plus gros membres : SDworx, Partena, Acerta, GroupS et Securex. Les chiffres ont ensuite été extrapolés à la Belgique en partant de l'ensemble de leur part de marché.

L'USS est donc arrivée à un total de 3.300 employeurs (1,41 %) qui ont octroyé le chèque consommation à leurs travailleurs. 110.747 travailleurs (2,99 %) ont reçu un chèque consommation de leur employeur.

L'Union des secrétariats sociaux constate que c'est principalement le secteur non marchand qui utilise le chèque consommation. Le gouvernement fédéral a notamment décidé d'offrir aux travailleurs des soins de santé sous leur coupole une prime de 300 euros nets sous la forme d'une chèque consommation. Chez SDworx uniquement, leader des secrétariats sociaux sur le marché, ce secteur représente un quart des chèques consommation émis.

La valeur minimale d'un chèque consommation est de 10 euros et un employeur peut attribuer jusqu'à 300 euros sans devoir payer d'impôts ou de cotisations de sécurité sociale. Selon les chiffres demandés, l'USS en déduit prudemment que les travailleurs ont reçu en moyenne 220 euros.

>